Chat with us, powered by LiveChat

Intolérances alimentaires, dépistage de l’allergie au soja… Si votre test intolérance révèle une allergie au soja, agissez sans attendre! Mais avant même de faire un test d’allergie au soja, vous devez vous renseigner sur l’intolérance en question.

Généralement, le test allergie ou test intolérance alimentaire ne s’effectue que suite à l’apparition des symptômes. En matière d’intolérance et allergies au soja, il convient aussi de prendre des précautions particulières.

Pour information, les données statistiques révèlent un cas d’allergie au soja de 1.1% chez les enfants et de 3% chez les adultes.

L’allergie au soja

Une allergie au soja peut être assimilée aux autres allergies aux légumineuses. Une personne allergique au soja peut aussi être allergique aux arachides ou au lupin. Toutefois, la prédisposition n’est pas systématique.

Un individu est allergique au soja et à ses dérivés, car son système immunitaire identifie les protéines de la légumineuse comme un corps étranger nocif. Cette allergie se contracte suite à l’ingestion d’aliments contenant des traces de soja. Elle peut aussi se manifester après un contact cutané. Il faut donc connaitre la liste des produits allergènes avant toute chose.

Les aliments et produits qui contiennent du soja

Si vous présentez des symptômes après avoir consommé les aliments suivants vous devez faire un examen intolérance alimentaire :

  • Tofu,
  • Farine de soja,
  • Miso,
  • Kinako,
  • Fèves ou pousse de soja,
  • Lait de soja,
  • Yuba,

Si vous êtes allergique, vous pourriez aussi développer des signes d’allergie après avoir mangé des aliments contenant des traces de soja. Rassurez-vous, les produits alimentaires contenant du soja mentionnent tous la présence de la légumineuse sur leur emballage.

Les produits non comestibles qui peuvent contenir du soja sont entre autres : les bougies, les rouges à lèvres, les huiles corporelles, et la glycérine.

Les symptômes d’une allergie au soja

L’intolérance au soja provoque des symptômes cutanés, respiratoires, digestifs ou encore cardiovasculaires. Le patient peut présenter un seul de ces symptômes. Dans le cas des allergies les plus poussées cependant, le patient peut développer plus d’un symptôme. Quel que soit le symptôme, il convient de réagir aussi rapidement que possible suite à son apparition.

Que faire en cas de crise d’allergie ?

Après la manifestation d’une crise allergique, il faut effectuer un test d’intolérance alimentaire. Le patient doit effectivement faire confirmer son allergie pour pouvoir prendre de plus amples précautions. Si les crises révèlent un risque d’étouffement, d’arrêt cardiaque ou de crampe digestif aigu, il faut impérativement contacter les urgences.

Comment soigner une allergie au soja ?

On ne soigne pas une allergie au soja. Généralement, si elle apparait chez les plus petits elle peut disparaitre vers 5 ans. Mais si elle persiste à l’âge adulte, le patient ne peut faire que soigner les symptômes. Même si un traitement par induction est possible, une personne allergique au soja doit toutefois opter pour une éviction. Seul l’accord du médecin devrait donner le feu vert sur la reprise de la consommation.

Pour acheter un test, veuillez consulter https://www.allergytest.ch/